Un secrétaire général « maison » pour l’énergie

Le principe de « l’homme qu’il faut à  la place qu’il faut » s’applique parfaitement à  Abderrahim El Hafidi qui vient d’être nommé officiellement au poste de secrétaire général du ministère de l’énergie et des mines.

L’homme est un pur produit du ministère pour y avoir pratiquement effectué toute sa carrière. Avant sa nomination, décidée lors du conseil de gouvernement du 3 janvier 2014, M. El Hafidi a occupé pendant longtemps le poste de directeur de l’électricité et des énergies renouvelables et assurait depuis quelque temps aussi l’intérim du secrétariat général. Pour beaucoup, ce poste lui revenait naturellement…