Un réseau de traite démantelé

Une opération conjointe des services marocains et espagnols dans le Détroit de Gibraltar a permis la neutralisation d’un réseau de trafic d’êtres humains et l’arrestation de dix personnes impliquées dans ce réseau.

C’est la police espagnole qui a fait cette annonce, le mardi 15 février, précisant que cette bande criminelle se spécialisait dans l’envoi de femmes nigérianes en Europe pour y travailler en tant qu’esclaves sexuelles. On contraignait ces femmes à «la prostitution pendant plus de 12 heures par jour, sept jours par semaine».