Un réseau de blanchiment démantelé

Les magistrats et enquêteurs français ont dévoilé, le 29 novembre à Marseille, le démantèlement d’un réseau tentaculaire de blanchiment d’argent de la drogue entre le Maroc, la France, la Belgique et les Pays-Bas.

Ces derniers précisent que les estimations «portent sur des opérations de blanchiment de près de 400 millions d’euros sur les quatre dernières années». Selon la même source, la tête présumée du réseau se trouverait au Maroc et fait l’objet d’un mandat d’arrêt.