Un policier soupçonné de chantage

La police judiciaire de Marrakech a ouvert, le 5 décembre, une enquête judiciaire concernant un inspecteur de police soupçonné pour son implication présumée dans une affaire de chantage et d’usurpation de fonction régie par la loi.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) précise dans un communiqué que cette enquête fait suite à une plainte déposée par une femme, «accusant trois personnes d’entrée par effraction à son domicile et de chantage, sous prétexte de couvrir ses activités illégales, en usurpant la fonction de policiers».