Un nouveau remaniement ministériel en vue ?

C’est une autre conséquence logique des élections. Douze ministres, dont cinq du PJD, se présentent à  ces échéances et briguent, pour certains, la présidence d’une Région.

La loi organique relative à la Région est claire sur ce point, tout ministre élu président de région doit renoncer à son portefeuille. Les ministres qui auront été élus à ce poste seront donc invités à présenter leur démission. Deux ministres au moins disposent de fortes chances de remporter la présidence de leur région. Il s’agit de Lahcen Daoudi (PJD) à Béni-Mellal et Mohand Laenser (MP) dans la région de Fès-Meknès. Le chef du gouvernement sera, dans ce cas, amené à opérer un nouveau remaniement ministériel, le troisième durant ce mandat.