Un nouveau fonds d’amorçage dédié à l’Afrique

Il investira entre 500 000 DH et 2 MDH par start-up.

Bonne nouvelle pour les start-up marocaines et africaines. Un nouveau fonds marocain de capital amorçage vient d’être créé. Baptisé Outlierz, il est lancé par des entrepreneurs pour des entrepreneurs, comme le précisent ses initiateurs. «Beaucoup d’entrepreneurs démarrent leur projet mais encore trop peu dépassent la phase cruciale de “la vallée de la mort” pour devenir des start-up à fort potentiel qui attirent les investisseurs locaux et internationaux à cause d’un manque d’accès aux ressources. Nous voulons changer cela et créer un deal flow de qualité en apportant du “smart capital”», déclare Kenza Lahlou, fondatrice et directrice de Outlierz, également à l’initiative de StartupYourLife. Le fonds compte dans son tour de table des figures phares de l’entrepreneuriat et des start-up au niveau mondial, à l’instar de Michael Seibel, CEO de YCombinator, l’accélérateur de start-up le plus prestigieux au monde, ou encore Hassan Haider, le directeur du fonds de «500 start-up pour la région MENA». Outlierz est également soutenu par des entrepreneurs marocains de la diaspora comme Hicham Oudghiri, fondateur de Enigma.io. Le fonds investira des tickets de 500 000 DH à 2MDH dans des start-up au stade «pre-seed», c’est-à-dire avec un prototype et des premiers clients, ainsi que dans des start-up au stade «seed», c’est-à-dire celles qui ont un produit sur le marché et du chiffre d’affaires. En plus du financement, il leur donnera accès à des ressources immatérielles : un réseau d’entrepreneurs expérimentés, des conseils et une approche entrepreneuriale ainsi que l’accès aux services support dont ils ont besoin. Le fonds est accessible aux start-up basées en Afrique ainsi que les start-up africaines basées à l’international.