Un million et demi de dossiers de maladie traités par la mutuelle MGPAP en 2013

Le nombre de dossiers de maladie traités par la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) s’est élevé à  environ 1 500 000 en 2013.

Dans un bilan de ses réalisations en 2013 dont copie est parvenue à la MAP, la mutuelle a précisé que le montant du remboursement de ces dossiers de maladie a atteint 700 millions de dirhams, dont 70 millions relevant de la couverture complémentaire, ajoutant que la marge d’erreur dans le traitement de ces dossiers de maladie n’a pas dépassé 2%.

Soulignant que les demandes de pension de retraite ont atteint 6 471 demandes en 2013, alors que les demandes d’allocation de décès des adhérents se sont élevées à 1 352 demandes, ajoutant que le délai pour le versement des pensions varie de 20 à 45 jours.

Les demandes d’allocations de scolarisation des enfants orphelins ont atteint 310 demandes tandis que les demandes d’allocations de décès pour les ayants droits ont totalisé 266 demandes, a poursuivi la mutuelle.

En ce qui concerne les adhésions, 32 994 cartes d’adhérents ont été établies pendant une période variant de 7 à 15 jours. Pour les cas urgents, le délai d’établissement de la carte n’a pas dépassé un jour, a assuré la MGPAP.

Au volet des prestations médicales directes, des lunettes ont été vendues à 7 800 personnes (adhérents, ayants droits), 71 200 personnes ont bénéficié de soins dentaires, 20 429 personnes ont bénéficié d’examens médicaux, 3 231 personnes ont bénéficié d’examens d’imagerie.

Le conseil d’administration de la MGPAP a adopté un nouveau code des marchés pour renforcer la transparence, un statut unifié pour les agents de la mutuelle qui accorde un intérêt particulier à l’élément humain.

La MGPAP a, aussi, renforcé sa présence dans les différentes régions du Maroc, notamment les régions lointaines à travers la création de bureaux régionaux, notamment à Tan-Tan, Taourirt et Tahla qui s’inscrit dans le cadre de son souci de proximité, ayant pour objectif de rapprocher les services des adhérents, consacrant le principe de l’équité en matière d’accès aux services de la mutuelle.

Et de souligner que les gestionnaires veillent à poursuivre la stratégie visant à rapprocher les services des adhérents, établissant un planning annuel pour la clinique dentaire ambulatoire qui assure des services aux adhérents de la MGPAP et des différentes mutuelles regroupées à la caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS).