Un Marocain à  la tête du CFCM

Le Conseil français du culte musulman, le CFCM, a un nouveau président depuis le 1er juillet.

Il s’agit d’Anouar Kbibech, un Français d’origine marocaine qui succède à ce poste à Dalil Boubakeur. Cet ingénieur en télécommunications âgé de 53 ans, partisan d’un «islam républicain» compte créer un «conseil théologique pluraliste» afin de démonter l’argumentaire jihadiste. «Il n’est pas question de réformer l’islam, qui est immuable, mais la pratique musulmane», a-t-il notamment déclaré à la presse.