Un autre suicide chez les policiers

Un policier de Meknès se serait servi de son arme de service pour se donner la mort.

Un policier de Meknès se serait servi de son arme de service pour se donner la mort. Son corps a été retrouvé le 3 mars, sans vie, dans son domicile. Une enquête a été ouverte par le parquet général de Meknès afin de déterminer les circonstances exactes de ce drame. Cette affaire intervient quelques jours après le suicide d’un autre policier à Oujda. Ce dernier a mis fin à ses jours en se pendant dans sa maison, le 26 février.