UMP version marocaine en préparation

Cinq partis de la mouvance populaire tentent un mariage.

Une union du mouvement populaire (UMP) pourrait voir le jour d’ici la fin du mois d’avril prochain. Selon une source harakie, le projet est actuellement dans sa phase finale. Une cellule de réflexion planche sur le projet depuis un peu plus de trois mois et plusieurs réunions ont déjà été tenues avec les chefs des différents partis de la mouvance harakie. Une plateforme politique devant recevoir l’ensemble des composantes est même déjà prête.
Pour le moment, le MDS d’Abdessamad Archane, est le premier à avoir adhéré à ce projet. Ses partenaires de l’alliance du centre (six sièges), Al Ahd de Najib Ouazzani et le PRE de Chakir Achahbar se disent également très intéressés par l’initiative. Même le parti à référentiel islamiste, le PRV de Mohamed Khalidi (né d’une scission du PJD, en 2005), est lui aussi séduit par cette expérience. Après tout, explique notre source, «avant de faire partie du PJD, les militants du PRV avaient appartenu au MPDC, qui est lui-même issu de la mouvance populaire». Au total, la nouvelle union comptera cinq partis. Cependant, les auteurs du projet ne souhaitent plus parler d’une fusion, comme ce fut le cas en mars 2006 avec l’intégration du MNP et de l’UD dans l’actuel MP. Fusion qui avait laissé, rappelons-le, des séquelles dont souffre encore aujourd’huile le MP.
Les quatre formations (MP, MDS, PRE et Al Ahd) ont déjà tenté une approche en mai 2011. La dynamique lancée par le discours du 9 mars et la perspective d’une victoire éclatante dans les fiefs des quatre partis lors des législatives de novembre 2011 ont été refroidies par la loi sur les partis politiques publiée peu après cette initiative.