Trois films marocains au Festival du cinéma méditerranéen d’Alexandrie

Le festival du cinéma méditerranéen d’Alexandrie tiendra, du 12 au 19 octobre prochain, sa 28ème édition avec la participation de 14 pays, dont le Maroc qui sera représenté avec trois films.

Le festival du cinéma méditerranéen d’Alexandrie tiendra, du 12 au 19 octobre prochain, sa 28ème édition avec la participation de 14 pays, dont le Maroc qui sera représenté avec trois films.

Dans un communiqué, le directeur du festival, Oualid Seif, a précisé que le Royaume sera représenté à la compétition officielle par le long-métrage « Androman, de sang et de charbon » du réalisateur Azlarab Alaoui.

Ce film a déjà réussi à rafler 4 prix au Festival national du film de Tanger dans sa 13ème édition et deux prix au 7ème Festival international du film de Mascate.

Le long-métrage d’Azlarab Alaoui raconte l’histoire d’une famille de l’Atlas disposant d’une terre qui produit du charbon. Le père, qui désire léguer cet héritage à un fils de sa progéniture, décide de décréter garçon sa fille muette, Androman.

Hantée par l’envie de redevenir femme, elle tombe amoureuse de Mohand. Suite à l’opposition du père à leur relation, elle fuit le village avec lui, alors que le père se lance à leur recherche.

Ce film a été sélectionné pour participer à la compétition officielle de ce festival aux cô tés de 12 autres long-métrages représentant notamment la Turquie, la Bosnie, la Tunisie, l’Espagne, la France, l’Iran, la Grèce, l’Italie et la l’Egypte, a-t-il ajouté.

Organisé sous le signe « dignité humaine », cette édition verra aussi la projection de 22 long-métrages hors compétition officielle, dont deux films marocains en l’occurrence « la cinquième corde » de la jeune réalisatrice Selma Bergach et et « Andalousie, mon amour » de Mohamed Nadif.