Très faible contribution de l’investissement à  la croissance en 2013

Le Haut commissariat au plan (HCP) vient de confirmer les estimations sur la croissance en 2013 qu’il avait formulées au début de l’année : 4,4% de hausse du PIB en termes réels, contre 2,7% en 2013.

Le Haut commissariat au plan (HCP) vient de confirmer les estimations sur la croissance en 2013 qu’il avait formulées au début de l’année : 4,4% de hausse du PIB en termes réels, contre 2,7% en 2013. Le PIB hors agriculture, quant à lui, n’a progressé que de 2,3% au lieu de 4,4 % en 2012, alors que la valeur ajoutée agricole, elle, a crû de 19% contre une baisse de 8,9% un an auparavant.

Cette croissance de 4,4%, une fois de plus, on la doit au plan de la demande, à la consommation des ménages qui y a contribué pour 2,2 points et aux échanges extérieures avec 1,6 point. La contribution de l’investissement à la croissance, en revanche, n’a été que de 0,1 point contre 0,5 point en 2012, et les dépenses de consommation des administrations publiques de 0,7 point au lieu de 1,4 point en 2012.

Depuis 2009, la contribution de l’investissement à la croissance du PIB est inférieure à 1%, ce qui n’est pas bon, cela va de soi.