Transfert des périmètres de l’ONEE à  la Lydec : les associations de quartiers instrumentalisées !

Une vingtaine d’associations des préfectures de Médiouna et de Rahma ont organisé la semaine dernière des sit-in devant les agences ONEE pour protester contre le projet d’harmonisation des périmètres de distribution d’électricité et d’eau et du service d’assainissement dans la région du Grand Casablanca.

Une vingtaine d’associations des préfectures de Médiouna et de Rahma ont organisé la semaine dernière des sit-in devant les agences ONEE pour protester contre le projet d’harmonisation des périmètres de distribution d’électricité et d’eau et du service d’assainissement dans la région du Grand Casablanca. Ces membres de la société civile déplorent principalement l’augmentation des prix qui accompagnera la passation de ce périmètre à la Lydec. Or, il est important de préciser que les prix augmenteront, quel que soit le distributeur, conformément au contrat programme signé entre l’Etat et l’ONEE. De fait, certains membres du personnel de l’office utilisent ce faux argument pour mobiliser les associations afin de bloquer le projet. D’après une source proche du dossier, ces collaborateurs ont informé les populations que la Lydec augmentera les factures d’électricité de 25,5% pour les professionnels et de 7,5% pour les ménages.