Traitement de plus de 80% des plaintes relatives à la facturation reçue  par l’ONEE

Plus de 80% des plaintes relatives à la facturation reçues par l’Office national de l’eau et de l’électricité a été traitées, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah.

En réponse à une question centrale sur « la hausse des factures de l’eau et de l’électricité » à la Chambre des conseillers, Aziz Rabbah a relevé que le nombre total des plaintes qui ont été reçues par l’Office national de l’eau et de l’électricité dans le contexte de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 s’élève à environ 6.000 plaintes, dont 20% concernent la facturation.

Il sera procédé à la généralisation du nouveau système de prépaiement permettant au client d’avoir un meilleur contrôle sur la prestation, lequel système qui a bénéficié, jusqu’à ce jour, à environ un million de personnes.

Par ailleurs, la détermination du tarif de l’électricité se fait selon des règles et des procédures décidées par le gouvernement, après consultation de la commission interministérielle des prix. La moyenne nationale de la facture de l’Office national de l’électricité au niveau de chaque région s’élève à 91,2 dirhams, précise le ministre.

Il a, en outre, relevé que la maitrise de la consommation reste le moyen efficace pour réduire la facture d’électricité, notant, à cet égard, que les citoyens ont été incités à utiliser les lampes économiques en distribuant 14,1 millions lampes compte tenu de leur impact positif sur la réduction de la consommation, et donc sur la facture d’électricité.

(Avec MAP)