Tourisme : Vers le renforcement du partenariat entre le Maroc et l’Arabie Saoudite

Le ministre du tourisme, Lahcen Haddad, s’est entretenu, jeudi à  Ryad, avec SAR le prince Khaled ben Bandar ben Abdellaziz, gouverneur de la région de Ryad, ainsi qu’avec le prince Turki ben Abdallah ben Abdellaziz, vice-gouverneur de la même région.

Ces entretiens, a indiqué à la MAP M. Haddad, ont été l’occasion d’examiner les moyens de renforcer le partenariat entre le Maroc et l’Arabie Saoudite dans les différents aspects relevant du secteur de tourisme.

« Lors de la rencontre avec SAR le prince Khaled ben Bandar ben Abdellaziz, il a été question du développement urbanistique et touristique et des projets structurants que connait Ryad et, surtout des possibilités de partenariat entre les deux royaumes, eu égard, notamment, à l’expérience du Maroc en matière d’aménagement touristique », a souligné le ministre.

Les discussions ont également porté sur « la possibilité d’inciter les investisseurs de part et d’autre à travailler ensemble » ainsi que sur les opportunités d’investissement pour les investisseurs saoudiens, a-t-il ajouté.

Dans ce cadre, il a été convenu de la création d’un « forum d’investissement », a affirmé le ministre, relevant que SAR le prince Khaled ben Bandar ben Abdellaziz a exprimé sa disposition à encourager dans ce sens les investisseurs saoudiens.

Avec le prince Turki ben Abdallah ben Abdellaziz, les entretiens ont porté sur le renforcement de la coopération entre le Maroc et la région de Ryad, surtout, dans les domaines de l’animation culturelle, de la conservation et de la valorisation du patrimoine matériel et immatériel et également de la possibilité de voir se nouer des jumelages entre différents événements qui existent dans la région de Ryad et au Maroc, a poursuivi M. Haddad qui a également visité le musée « Al Masmaq », qui retrace la naissance de la nouvelle Arabie Saoudite, l’administration des archives puis le site touristique Dir’iyah près de la ville de Ryad.

Pour le ministre, « l’Arabie Saoudite connait une impulsion importante en matière de valorisation et de préservation du patrimoine » ce qui représente de réelles opportunités de partenariat avec le Maroc.

« Nous voulons être partenaires de cet effort et également y contribuer, à leur demande, vu l’expérience et l’expertise dont dispose le Maroc et le potentiel saoudien en matière d’investissement », a souligné M. Haddad, ajoutant qu’il s’agit d’un partenariat gagnant-gagnant à même de renforcer davantage les relations historiques et fraternelles entre les deux royaumes sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI et du Serviteur des lieux saints.

Le ministre a, en outre, indiqué que l’office national marocain du tourisme ouvrira très prochainement un bureau à Ryad où existe un marché important de 4 millions de voyageurs et où sont présents des acteurs importants du secteur.

Le marché saoudien dispose de grandes potentialités en matière de tourisme familial et d’affaires, d’autant plus que la stratégie du Maroc pour le développement du tourisme dans le cadre de la « Vision 2020 » est axée sur la recherche d’un produit qui répond aux besoins de cette catégorie qui représente un marché à forte valeur ajoutée.

Les touristes en provenance de l’Arabie Saoudite ont progressé de 6 pc en 2013, passant de 70.666 en 2012 à 75.265 en 2013, selon le ministère du Tourisme marocain.