Tourisme de luxe : Oberoi Marrakech ouvre ses portes fin 2015

Initié par le groupe Alami en partenariat avec le groupe indien Oberoi, le projet comprend un hôtel 5* et 40 villas de luxe à  construire dans une seconde phase. L’hôtel nécessite un investissement de 400 MDH hors foncier.

C’est un projet qui prouve, à lui seul, que les investisseurs n’ont pas forcément la même lecture de la conjoncture du secteur du tourisme à Marrakech. Alors que les projets touristiques suspendus, voire complètement abandonnés, sont visibles un peu partout, le groupe Alami, lui, continue de croire au potentiel de la ville ocre. Ce groupe, qui compte, pour rappel, parmi ses filiales Aluminium du Maroc, Afrique Industrie et autres, construit, en partenariat avec le groupe indien Oberoi, un hôtel 5* qu’il espère positionner parmi les meilleurs de la ville à partir de fin 2015. «Après quelques années creuses, conséquence directe de la crise internationale qui a impacté les principaux pays émetteurs, nous assistons à un regain d’intérêt pour le Maroc et particulièrement Marrakech», souligne le top management du groupe. L’optimisme est entretenu par les dernières statistiques du secteur dans la ville. Ainsi, le seuil du million de touristes sur Marrakech a été franchi en juillet dernier et le taux d’occupation des hôtels remonte. Mieux encore, il est, semble-t-il, plus élevé dans certains établissements de luxe que dans des segments inférieurs. De même, la construction d’un nouveau terminal à l’aéroport devrait améliorer la desserte de la destination.

Entre 5 000 et 8 000 DH la nuit

Mais de tous les arguments présentés par le top management du groupe Alami, c’est celui renvoyant à la qualité de son partenaire indien qui prend le dessus. Dans chaque destination où il est présent, Oberoi se classe toujours parmi le trio de tête au niveau du taux d’occupation. L’enseigne indienne, comme d’autres grands noms de l’hôtellerie, profite également de la fidélité de ses clients grâce à la régularité et à la qualité de service semblables dans tous ses établissements dans le monde.

C’est donc en ce basant sur ces atouts que le groupe Alami poursuit sereinement le développement de son unité. En tout, celle-ci nécessitera un investissement de 400 MDH hors foncier, dans lequel l’opérateur indien Oberoi contribue à hauteur de 30%. «Le groupe Oberoi est actionnaire du projet, fait rarissime qui prouve la conviction du groupe dans le développement touristique de la région ainsi que son engagement à faire de l’Oberoi de Marrakech un hôtel qui symbolise son savoir-faire», se félicite-t-on auprès du groupe Alami. Concrètement, l’hôtel sera édifié sur une superficie de 11 hectares. Il comprendra 84 suites, dont 77 d’une superficie de 200 m2, dotées chacune d’une piscine privative. Les prix des suites devraient être de 5 000 DH à 6 000 DH la nuit.

Dans une seconde phase, les promoteurs prévoient la construction de 40 villas de grand luxe d’une superficie nette de 3 000 m2 chacune. Le service offert dans ces villas sera identique à celui dont bénéficient les clients de l’hôtel.