Total cède 30% de ses activités au Maroc au saoudien Zahid Group

Le groupe Total vient de céder 30% de ses activités de distribution au Maroc au groupe saoudien Zahid.

Le groupe Total vient de céder 30% de ses activités de distribution au Maroc au groupe saoudien Zahid. A l’heure où nous mettions sous presse, mercredi 7 mai à la mi-journée, l’information n’était pas encore officielle mais circulait déjà parmi les professionnels du secteur. En même temps, la direction chargée de la communication chez Total France, contactée par La Vie éco, n’avait toujours ni confirmé ni infirmé l’information. Selon les mêmes sources, le groupe saoudien aurait fait un gros chèque d’environ 100 millions d’euros pour la transaction. Une délégation du groupe aurait discrètement fait le déplacement au Maroc, début mai, pour sceller l’opération. En fait, les deux entreprises n’en sont pas à leur premier deal. Zahid Group est un conglomérat basé à Djeddah et opérant dans des divers secteurs d’activité comme l’énergie et la production d’électricité, les lubrifiants, l’industrie lourde et la métallurgie, les engins de travaux publics, le transport ou encore les services financiers, l’hôtellerie, le voyage et l’immobilier. Et parmi la quinzaine de filiales du groupe, on trouve une qui s’appelle Satlub, une abréviation en fait de Saudi Total Lubricants, créée en 2007. La société, spécialisée dans la fabrication et le conditionnement de lubrifiants, est une joint-venture entre le groupe Zahid et le français Total qui opère essentiellement sur le marché saoudien.
Pour ce qui est des activités de Total au Maroc, il faut savoir que le major français dispose d’un réseau de 295 stations-service avec, à la clé, 13% de parts de marché dans la distribution de carburants.