Tindouf : les détournements des aides, un scandale !

Il est scandaleux de faire payer aux populations des camps de Tindouf l’accès à  l’aide humanitaire que l’UE leur accorde gracieusement.

La présidente de la Commission contrôle budgétaire (CONT) au Parlement européen, Ingeborg Grassle, a réagi lundi 23 février au rapport de l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) sur le détournement de l’aide humanitaire accordée aux populations de Tindouf. «Il est scandaleux de faire payer aux populations des camps de Tindouf l’accès à l’aide humanitaire que l’UE leur accorde gracieusement», a-t-elle notamment déclaré. Le rapport de l’OLAF révèle qu’une partie importante de l’aide humanitaire internationale destinée aux camps de Tindouf est détournée de façon organisée par l’Algérie et le Polisario.