Télécoms : sensible évolution des parts de marché des opérateurs

Maroc Telecom se renforce dans le Mobile, Inwi perce sur le segment Internet.

Le marché des télécommunications au Maroc a connu des évolutions intéressantes entre mars 2015 et mars 2016. Dans le segment du mobile, le parc clients global a baissé de 43,687 à 42 millions. C’est Inwi qui a accusé le plus grand nombre de pertes puisque son parc s’établit à 10,608 millions contre 11,699 millions en mars 2015. L’opérateur est suivi de près par Méditel qui a vu son parc reculer de 650000 clients. Maroc Telecom a enregistré une légère augmentation de 121000 abonnés. L’opérateur historique a ainsi gagné 1,6 point de part de marché (43,47%). La filiale d’Orange a stagné (31,31%) alors que la part de Inwi a régressé de 1,7 point (25,22%). Le parc fixe a pour sa part accusé une chute de 9,15% pour s’établir à 2,17 millions abonnés (dont 407 993 en mobilité restreinte). Ce déclin est dû principalement à l’augmentation du prix de la communication mais aussi à la concurrence du mobile. Preuve en est, le revenu moyen par minute a affiché de nouveau une hausse de 17%, passant de 0,83 DH HT/min en mars 2015 à 0,97 DH HT à fin mars 2016. Sur ce segment, la part de marché de IAM a enregistré une forte augmentation de 10%, à 73,87%. Wana a quant à elle vu sa part passer de 34,97% en mars 2015 pour s’établir à 23,98%, au moment où Méditel ne contrôle plus que 2,15%. Quant à Internet, l’ADSL ne représente plus que 8,07% de la consommation (contrôlé à 99,97% par IAM), alors que l’internet mobile représente 91,91%. Sur ce segment, les parts de l’opérateur historique ont régressé de 4 points, passant à 54,9%. Il en est de même pour Méditel dont la part de marché s’établit à 22,59% contre 24,10% en mars 2015. En revanche, Inwi a gagné 4,88 points et contrôle désormais 22,51% du marché.