Tanger: Lancement de l’enseignement des matières techniques relatives au baccalauréat professionnel

La délégation du ministère de l’Education nationale de la préfecture de Tanger-Assilah a annoncé, mercredi, le lancement effectif de l’enseignement des matières techniques relatives au baccalauréat professionnel, et ce en partenariat avec la direction régionale de la formation professionnelle.

La délégation du ministère de l’Education nationale de la préfecture de Tanger-Assilah a annoncé, mercredi, le lancement effectif de l’enseignement des matières techniques relatives au baccalauréat professionnel, et ce en partenariat avec la direction régionale de la formation professionnelle.

Selon un communiqué de la délégation, ces matières concernent les spécialités de « services », réservée aux cycles commercial, de logistique et de transport, de « l’industrie » pour les cycles de l’industrialisation mécanique et de l’industrie de réseau informatique au sein des établissements de formation professionnelle.

La même source précise que l’année scolaire en cours a été marquée par la création de 3 classes dans le lycée Moulay Youssef de Tanger dédiées au baccalauréat professionnel, au profit de 90 élèves, notant que le programme appliqué dans les filières concernées comporte, outre les cours théoriques, des visites de terrain et des travaux appliqués, en coordination avec la Zone industrielle de Gzenaya et les associations de zones industrielles de Tanger.

Le baccalauréat professionnel vise à diversifier l’offre scolaire en matière de la formation professionnelle et à créer un parcours professionnel, en parallèle avec celui de l’enseignement général et technique, et à renforcer les ponts entre les systèmes éducationnel et professionnel d’une part et le marché du travail d’autre part, outre l’augmentation des chances d’insertion des jeunes dans le tissu économique.

Aussi, le baccalauréat professionnel offre la possibilité de poursuivre les études dans les établissements universitaires dans les filières professionnelles et techniques, explique le communiqué, notant que l’industrie pédagogique de ce baccalauréat comporte trois volets, à savoir un enseignement général, des travaux appliqués réalisés dans les centres de formation professionnelle et des stages professionnels au sein des entreprises et établissements concernés par le domaine de formation.