Sorec Crédit dans le viseur de Wafasalaf

Les négociations pour une possible cession de Sorec Crédit viennent de marquer un tournant.

Les négociations pour une possible cession de Sorec Crédit viennent de marquer un tournant. Wafasalaf a en effet manifesté son intérêt pour une prise de contrôle de sa consoeur. Cet intérêt de la filiale du groupe Attijariwafa bank devrait donc chambouler les discussions qu’avait déjà entamées la famille Erzini, actionnaire à hauteur de 50% de Soparco SA, entité contrôlant la société de financement, avec les familles Torrès et Lahlou, qui détiennent le capital restant de la société. Comme rapporté dans notre édition du 25 avril dernier, la famille Erzini avait entamé des négociations pour se désengager d’une société qui ne l’intéresserait plus. Jusque- là, seule la piste des familles Lahlou et Torrès était envisagée. Mais avec l’intérêt manifesté par Wafasalaf, cette dernière devrait monopoliser l’attention des cédants potentiels.

Il est à noter qu’après plusieurs années de difficultés, Sorec Crédit a commencé à redresser la barre depuis 2010, ses principaux indicateurs d’activité enregistrant des hausses consécutives. Néanmoins, avec un résultat net d’à peine 1,8 MDH, la société de financement demeure un des petits poucets du secteur. Elle dispose actuellement de deux agences propres à Casablanca et Rabat ainsi que de plusieurs correspondants agréés dans différentes villes du Royaume.