Sonasid résiliente dans un marché en baisse de régime

Sonasid résiste dans un contexte sectroiel très hostile.

Evoluant dans un marché caractérisé par la baisse de la consommation et des cours, l’industriel s’en est bien sorti en 2014. Il a pu réaliser un résultat net part du groupe en hausse de 47%, à 127 MDH, malgré le recul du chiffre d’affaires qui s’est établi à 4,1 MDH, (-11%). «La surcapacité du marché persiste et engendre une forte pression à la baisse sur les prix. Aussi, la morosité du marché national de la construction et des mises en chantier débouche-t-elle sur une consommation de ronds à béton en retrait», explique Ayoub Azami, DG de Sonasid qui ajoute que le marché international est resté très concurrentiel en 2014. Cependant, le sidérurgiste a réussi à gagner 2 points de parts de marché grâce aux efforts engagés par l’entreprise pour améliorer la performance de l’outil industriel et la réduction de ses coûts.