Sit-in de chômeurs à  Rabat : Une avocate empêche les agents d’intervenir

Selon la Wilaya de Rabat, « l’avocate Naima Kalaf a bloqué, avec certains de ses collègues, un agent de sécurité, ce qui a provoqué la chute de ce dernier ».

« L’avocate Naima Kalaf a tenté d’empêcher les forces publiques d’accomplir leur devoir mercredi suite à l’occupation de la voie publique par un groupe de chômeurs ». C’est ce qu’a indiqué la Wilaya de Rabat. 

« Après moult tentatives pour la convaincre de ne pas entraver la mission des forces publiques, Mme Kalaf s’est livrée à la menace et à la provocation contre ces forces, ce qui a poussé un agent de sécurité à intervenir pour l’amener à mettre fin à ses provocations », a précisé jeudi 14 mai 2015 la Wilaya dans un communiqué. 

Selon la même source, l’avocate a proféré, à l’égard des membres des forces de sécurité, des insultes et des propos vulgaires et bloqué, avec certains de ses collègues, l’agent de sécurité, ce qui a provoqué la chute de ce dernier. 

D’après la Wilaya, Naima Kalaf et l’agent de sécurité ont été transférés, à bord d’une ambulance de la protection civile, à l’hôpital universitaire Ibn Sina, qu’ils ont quitté le même jour, soulignant que l’avocate s’est rendue par la suite à une clinique privée de Rabat. 

L’enquête à ce sujet est en cours sous la supervision du parquet général compétent.