Signature d’une convention portant création du 1er « OpenLab » Peugeot Citroën

Une convention pour la création du projet d' »OpenLab » Peugeot Citroën a été signée, lundi à Rabat, sous la présidence du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et la formation des cadres, l’Ambassadeur de France au Maroc et le Président du Conseil régional de Rabat-Salé-Kénitra.

Fruit d’une collaboration fructueuse entre l’Université Internationale de Rabat (UIR), l’Université Mohammed V et Peugeot-Citroën/PSA, ce projet est le premier de son genre sur le continent africain et constituera le bras recherche-développement de l’usine PSA qui s’installera dans la région du grand Rabat (Rabat-Salé, Kénitra), indique l’UIR dans un communiqué.

L' »OpenLab » regroupe outre l’UIR, l’Université Mohammed V, l’Université Ibn Tofail, l’Université Cadi Ayyad, l’Ecole Centrale de Casablanca et l’INSA euro méditerranée du côté Maroc, l’Institut Lafayette, l’Université de Mississippi et Georgia Institute of Technology (GIT) du côté international.

Il s’inscrit également dans « la longue tradition d’échanges et de collaboration scientifique et technique entre la France et le Maroc et vient reconnaitre ainsi l’excellence de la recherche et des formations dispensées dans les universités marocaines et les écoles d’ingénieurs », souligne le communiqué, ajoutant que ce laboratoire entre université et industrie, premier du genre avec un grand groupe industriel, « marque un tournant historique dans la relation entre les universités nationales et les entreprises technologiques ».

Cet « OpenLab » constitue un véritable pôle d’excellence et d’expertise avec des masses critiques et de dimension internationale, indique la même source, notant que les retombées attendues sur la formation, la recherche et le développement économique et industriel sont inestimables.