Seul le tiers des emprunteurs négocient leurs taux !

Même si la négociation est un réflexe culturel au Maroc, peu de personnes y recourent quand il s’agit de contracter un crédit immobilier.

Seulement 34% des demandeurs de prêts comparent en effet les taux que leur offrent les banques, selon une étude de marché concernant essentiellement la ville de Casablanca, réalisée par le courtier français Meilleurstaux dans le cadre de sa future implantation au Maroc.

Dans la foulée, le spécialiste a sondé l’intérêt que porte la clientèle aux services de courtage en crédits immobiliers. Et il en ressort que les particuliers qui sont mis au fait des avantages de ce service se déclarent à 71% prêts à y recourir.