Séisme au Chili et alerte au tsunami en Amérique latine

5 personnes ont trouvé la mort, mardi soir au Chili, et 3 autres ont été grièvement blessés, suite à  un violent séisme de magnitude 8,2 degrés Richter.

Les cinq personnes sont mortes des suites de crises cardiaque, a indiqué M. Penailillo dans sa deuxième déclaration à la presse, à la suite de la réunion du comité national d’opérations d’urgence (COE), en coordination avec les comités régionaux d’urgence des zones affectées.

Le ministre a également rappelé la decision de la suspension des classes dans les zones affectées.

Le puissant séisme dont l’épicentre a été localisé à 89 kilomètres au sud-ouest de Cuya, dans la région de Tarapaca, a été enregistrée vers 20h46 (HL) provoquant des coupures d’électricité et des communications téléphoniques dans plusieurs zones. Il a été suivi de cinq répliques, dont la plus forte a atteint 5,4 degrés.

Le séisme a été particulièrement ressenti dans les régions d’Arica, Iquique et Antofagasta, à quelque 1.800 km au nord de Santiago.

Selon les autorités chiliennes, les premières vagues du tsunami avaient atteint certaines zones côtières près de 45 minutes après le séisme.

Auparavant, le ministre avait annoncé lors de sa première déclaration à la presse que l’alerte au tsunami pour la zone côtière du Chili, lancée après ce séisme sera maintenue au moins pendant 6 heures.

Il avait également indiqué que l’opération préventive d’évacuation des populations des côtes du pays sera maintenue, selon le développement de la situation et conformément à la décision du Service Hydrographique et Océanographique de l’Armée (Shoa).