Santé : Le Groupe AKDITAL présente son livre blanc

AKDITAL est engagé dans un ambitieux programme d’investissements avec des projets de complexes hospitaliers à Agadir, Salé, Tanger, Tétouan, Fès, Mohammedia, Casablanca. Fin 2022, Le Groupe comptera 18 hôpitaux privés et cliniques et offrira environ 2.000 lits en générant près de 3.000 emplois directs.

Le Groupe AKDITAL a présenté, mardi à Casablanca, son livre blanc intitulé « La Méthode AKDITAL », en vue de partager sa vision et son savoir-faire avec l’ensemble des acteurs du secteur de la santé au Maroc, public et privé. Préfacé par le Professeur en anesthésie-réanimation et ancien ministre de la Sante, Houcine El Ouardi, ce livre blanc a pour objectif de mettre sur papier toute l’expertise accumulée par le Groupe afin d’inciter les acteurs du secteur à débattre et à réfléchir à un nouveau modèle de santé, plus performant, explique-t-on auprès du groupe.
Ainsi, à travers la rédaction de ce livre blanc, AKDITAL s’ouvre au secteur de la santé et appelle les principaux acteurs à suivre le pas, à l’heure ou le Maroc aborde un virage décisif pour le secteur, notamment a travers la généralisation de l’assurance maladie.
En effet, durant plusieurs années, AKDITAL a modélisé et standardisé son processus de travail. Le Groupe a fait des choix et mis en place des méthodes qui permettent de se développer, de prendre en charge efficacement les patients et d’offrir un écosystème stimulant aux soignants.
Ces méthodes et ces réflexions sont le fruit d’une longue expérience sur le terrain et d’une étude des meilleures pratiques à l’international.
Dans une déclaration à la MAP, Dr Rochdi Talib, PDG du Groupe AKDIAL a indiqué que l’objectif principal de ce livre est de partager l’expérience et l’expertise accumulée par le Groupe dans le secteur de la santé privé.
« Dans ce livre, nous avons étalé l’expérience novatrice du Groupe fort d’un parcours intéressant, dans le dessein d’apporter une pierre à l’édifice et de contribuer à enrichir le débat et la réflexion autour d’un secteur stratégique vital », a expliqué M. Talib.
Pour ce qui est du partenariat avec le secteur public, le PDG du Groupe AKDITAL a relevé qu’il existe un vaste communiquant entre les secteurs privé et public, notant qu’un partenariat entre les deux secteurs constitue un rêve à concrétiser dans les meilleurs délais.
Rappelons que le Groupe dispose d’un réseau de 9 établissements de santé multidisciplinaires et spécialisés : Clinique Jerrada Oasis (2011), la Clinique Ain Borja Casablanca (2018), le Centre International d’Oncologie Casablanca (2019), la Clinique Longchamps (2019), l’Hôpital Privé Casablanca Ain Sebaa (2019), la Clinique Da Vinci (2020), la Clinique Atfal (2020), l’Hôpital Privé d’El Jadida (2021) et le Centre International d’Oncologie d’El Jadida (2021).
AKDITAL est engagé dans un ambitieux programme d’investissements avec des projets de complexes hospitaliers à Agadir, Salé, Tanger, Tétouan, Fès, Mohammedia, Sidi Maarouf et Bouskoura. Fin 2022, Le Groupe AKDITAL devrait mettre à la disposition des marocains 18 hôpitaux privés et cliniques et offrir environ 2.000 lits en générant près de 3.000 emplois directs.