Saisie de plus de 83 tonnes de produits alimentaires impropres à  la consommation à  Casablanca

Les services de contrôle de la direction régionale de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Grand Casablanca ont procédé, durant le mois sacré de Ramadan, à  la saisie d’une quantité de 83,41 tonnes de produits alimentaires impropres à  la consommation.

Les services de contrô le de la direction régionale de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Grand Casablanca ont procédé, durant le mois sacré de Ramadan, à la saisie d’une quantité de 83,41 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation.

Les opérations de contrô le couvrant le territoire de la région ont touché tous les produits les plus consommés durant ce mois notamment les dattes, fruits secs, chebbakia, jus, miel, lait et dérivés, viandes rouges et blanches, poissons et produits de charcuterie.

Elles ont abouti à la saisie et au retrait du circuit de commercialisation d’importantes quantités de produits alimentaires d’origine animale constituées de 52.857 kg de produits de la pêche, 13.458 kg de viandes blanches, 12.529 kg de viandes rouges, 2.351 kg de produits à base de viande, 1.019 kg de produits laitiers, 44 kg de produits de la ruche et 6.157 Âœufs.

Elles ont aussi permis la saisie et la destruction de 1,1 tonne de produits alimentaires d’origine végétale, indique un communiqué de la direction régionale de l’ONSSA.

Les actions au niveau du contrô le à l’importation, visant à garantir une meilleure protection des consommateurs, ont permis, durant le même mois, de contrô ler 92.528 tonnes de produits alimentaires.

Les brigades permanentes de contrô le des produits alimentaires ont également réalisé durant cette période 403 sorties sur le terrain au cours desquelles elles ont pu effectuer 2.827 visites des différents points de vente.

Elles ont prélevé 239 échantillons pour analyse, procédé à dix constats directs, dressé douze PV pour le parquet et effectué 4.504 actions de sensibilisation, précise le communiqué.