Sahara : Le Togo exprime son « soutien total » à la souveraineté du Maroc

La République du Togo a exprimé son soutien total à la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud.

« Notre position au Togo est que : il est très important pour nous de dire à tout le monde que votre souveraineté sur la région du Sahara est totale », a souligné le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, dans une déclaration rendue publique suite à sa participation à la Conférence ministérielle de Soutien à l’Initiative d’Autonomie sous la Souveraineté du Maroc.

« Nous devons vous soutenir. Nous devons montrer à tout le monde que votre position est la même que la nôtre », a ajouté le ministre togolais, exprimant, au nom du Président Faure Gnassingbé, sa « profonde gratitude » au Maroc et aux États-Unis pour l’invitation à la Conférence.

Le chef de la diplomatie togolaise a rappelé à cette occasion que son pays a pris connaissance de la décision historique des Etats-Unis d’Amérique reconnaissant la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara.

« Nous avons dit au Togo enfin. Enfin, parce que maintenant, nous pouvons parler de paix et de sécurité dans votre pays et dans votre région », a-t-il poursuivi.

« Nous devons donc montrer à tout le monde, dès maintenant, que votre décision et celle de l’administration américaine sont bonnes pour notre continent, l’Afrique, pour nous et pour le Royaume du Maroc », a conclu le ministre togolais des affaires étrangères.

La Conférence ministérielle tenue virtuellement vendredi, a vu la participation d’une quarantaine de pays.

Co-présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le secrétaire d’Etat adjoint US en charge des questions du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord, David Schenker, cette conférence a été l’occasion pour la majorité des pays participant d’exprimer leur fort appui à l’Initiative marocaine d’autonomie comme seule base pour une solution juste et durable au conflit régional du Sahara.

Les participants se sont engagés à continuer à plaider en faveur d’une solution se basant uniquement sur l’Initiative marocaine d’Autonomie pour la résolution du conflit du Sahara.

(Avec MAP)