Sable : Les opérateurs trichent pour échapper à  la taxation

Il n’a pas fallu bien longtemps à  certains opérateurs du sable pour mettre au point des combines afin d’échapper à  la taxe qui frappe leurs produits depuis l’entrée en vigueur de la Loi de finances 2013.

Il n’a pas fallu bien longtemps à certains opérateurs du sable pour mettre au point des combines afin d’échapper à la taxe qui frappe leurs produits depuis l’entrée en vigueur de la Loi de finances 2013. Déjà que ces professionnels ont répercuté intégralement sur leurs clients le prélèvement de 50 DH le m3 sur le sable des dunes et des oueds, et de 20 DH le m3 sur le sable de concassage décidés dans l’actuel budget, à présent, certains d’entre eux s’adonneraient à la falsification de factures et de bons de commande afin de faire passer leurs produits pour du «tout-venant», une variété de sable moins pure, non taxée. Plus préoccupant, des opérateurs mélangeraient du sable avec des déchets pour maintenir leurs marges, ce qui compromet naturellement la solidité des structures utilisant ce produits.