RNI : clôture du programme « 100 jours, 100 villes »

En 11 mois, l’initiative « 100 jours, 100 ville »s aura accompli parfaitement sa mission. Plus de 35 000 citoyens ont participé aux différentes rencontres programmées.

Une clôture en apothéose, si l’on ose dire dans la situation actuelle. En tout cas, la dernière étape de l’initiative « 100 jours, 100 villes », lancée il y a près d’une année par le RNI, qui s’est déroulée dimanche à Ait Melloul confirme le constat. Au moins un millier de personnes étaient au rendez-vous de cette ultime étape d’un programme inédit de rencontres régionales. Un terrain sur lequel aucun parti n’a pu encore s’aventurer. Pour la clôture de ce programme, pratiquement toute la direction du parti a répondu présente, à commencer par le président Aziz Akhannouch dont l’intervention prononcée à l’occasion était très attendue. L’initiative qui, au départ, était une simple idée proposée par le président et à laquelle toutes les organisations du parti, principalement la jeunesse, ont donné corps, a démarré le 2 novembre de l’année dernière à Demnat. Elle a finalement touché non seulement les 100 villes ciblées mais bien plus, y compris de grandes agglomérations. Au terme de 11 mois de rencontres, avec toutefois une pause lors du confinement, au moins 35 000 personnes ont pris part aux débats, exprimé leurs attentes et leurs besoins, exposé leurs problèmes et proposé des pistes pour les résoudre. Plus encore, avec ce programme, le RNI en est à sa quatrième tournée à travers toutes les régions du Maroc en seulement quatre années.