REUTERS : le Maroc pourrait vendre jusqu’à  44% de la RAM à  une compagnie du Golfe

Une proposition pourrait être faite dans ce sens par le Roi Mohammed VI lors de sa tournée dans la région, selon l’agence.

Selon une dépêche diffusée par l’agence d’information Reuters, le Maroc pourrait céder une partie de sa participation dans le capital de Royal Air Maroc (RAM) à une grande compagnie du Golfe. L’objectif serait de favoriser l’achat de nouveaux appareils par la compagnie nationale et de doper l’activité touristique du pays. L’agence d’information précise que selon une source gouvernementale, une proposition en ce sens pourrait être faite par le Roi Mohammed VI lors de la tournée qu’il effectue à partir de ce mardi 16 octobre dans les Etats du Golfe. «Nous allons écouter leurs idées sur la manière dont ils perçoivent ce partenariat.

De notre côté, nous pourrions proposer de vendre une part pouvant atteindre 44% dans RAM au partenaire sélectionné», a déclaré cette source à Reuters.  «L’idée est de capitaliser sur la présence solide des principales compagnies aériennes du Golfe, en particulier en Chine, en Inde, en Amérique latine… où un nombre important et croissant de touristes peuvent se permettre de voyager chaque année», a-t-elle ajouté.

Contacté par La Vie éco, le management de la RAM s’est refusé de commenter l’information tout en précisant que la cession de parts dans la compagnie relève de la privatisation et donc d’une décision gouvernementale.