Retraite des parlementaires: le régime au bord de la faillite

A peine la polémique autour de la retraite des parlementaires tue que la CNRA, relevant de la CDG, tire la sonnette d’alarme.

Selon une correspondance adressée par cet organisme qui gère la retraite des élus à la première Chambre, les réserves dont le régime dispose ne couvrent plus que quelques mois. Le déficit cumulé, dû notamment à l’augmentation de la population des bénéficiaires face à la stagnation des cotisations, presse les responsables de la Chambre à trouver une solution afin d’éviter l’interruption du paiement des pensions des anciens députés. Ces derniers bénéficient, rappelons-le, d’une rente viagère exempte d’impôt correspondant à 1000 DH pour chaque année de leur mandat, et ce, à compter de la fin de leur députation.