Rencontre de chefs d’entreprises polonais avec les directeurs des CRI des provinces du Sud

Une rencontre a eu lieu, mercredi, par visioconférence, entre les directeurs des centres régionaux d’investissements (CRI) des provinces du sud et des chefs d’entreprises polonais intéressés par le marché marocain.

Lors de cette rencontre, tenue à l’initiative de l’ambassade du Royaume en Pologne, les directeurs des CRI des régions de Lâayoune Sakia El Hamra, Mohamed Jifer, et de Dakhla Oued Eddahab, Mounir Houari, ont mis en exergue le potentiel d’investissement et le climat des affaires favorable dans les provinces du sud.

Les deux responsables ont présenté aux opérateurs économiques polonais les opportunités qu’offrent ces provinces, devenues une zone d’investissements par excellence grâce à ses nombreux atouts fiscaux et géographiques.

L’ambassadeur du Maroc à Varsovie, Abderrahim Atmoun, a rappelé que cette rencontre est l’aboutissement de plusieurs réunions qui ont eu lieu ces derniers mois avec les opérateurs économiques polonais. Il a notamment indiqué qu’il s’agit de la dernière étape avant la visite au Maroc d’une délégation de chefs d’entreprises de ce pays ami, prévue entre le 16 et 21 mai prochain si les conditions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 permettent le déplacement.

M. Atmoun a expliqué que cette visite de terrain permettra aux investisseurs polonais d’être par eux-mêmes témoins des importantes opportunités qu’offrent le Maroc et notamment les provinces du Sud.

L’ambassadeur a tenu à assurer une nouvelle fois ses interlocuteurs de la totale disposition de l’ambassade du Royaume en Pologne à fournir le soutien nécessaire à toutes les entreprises polonaises qui souhaitent investir au Maroc et à les accompagner dans leurs démarches.

Ont pris part à cette rencontre de nombreux chefs d’entreprises polonaises spécialisées notamment dans les domaines de fabrication d’hélicoptères ultralégers à multiples usages, des télécommunications, des énergies renouvelables et de l’industrie agro-alimentaire.

Ils ont saisi cette occasion pour exprimer leur admiration quant à l’essor de développement économique et social que connait le Maroc et salué la stratégie du Royaume menée notamment dans les régions du sud.