Régions cherchent directeurs d’agences

La Région de Casablanca-Settat est sur le point de lancer un appel à candidature pour le recrutement d’un directeur de l’agence d’exécution de son plan de développement. Et ce, dans le cadre de l’application d’une décision validée lors de la dernière session de son conseil.

En attendant, c’est la Région de Rabat-Salé-Kénitra qui prend les devants. L’appel à candidature pour le directeur de la nouvelle agence a été lancé il y a quelques jours.

Une commission a déjà été mise en place pour étudier les dossiers. Elle comprend notamment les secrétaires généraux des départements de l’équipement, de la communication et de l’environnement ainsi que le directeur général de CIH Bank. La Région a prévu un délai de deux semaines pour le dépôts des dossiers et les intéressés doivent, en plus d’avoir un diplôme qui leur permet d’accéder à un poste échelle 11 dans la fonction publique, faire montre d’une expérience d’au moins dix années dans l’administration publique, les collectivités territoriales, les entreprises publiques ou privées dont au moins quatre années dans un poste à responsabilités. Bien sûr, les candidats doivent présenter un projet résumant leur vision de leurs futures responsabilités.

Les agences d’exécution des projets de développement régionaux sont les piliers de la nouvelle régionalisation avancée. Leur mise en place devrait intervenir, selon la loi, dans l’année qui suit l’élection des Conseils régionaux. Ce sont des organes exécutifs mis à la disposition des Régions, mais dont l’action est contrôlée par un conseil de surveillance nommé par le Conseil de la Région. Au final, ce sont douze agences régionales qui vont être mises en place avec, à la clé, des dizaines de postes d’emplois à pourvoir, dans l’encadrement et la gestion.