Réduction de 45% des documents requis pour traiter les dossiers d’investissement

Le nombre des documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement sera réduit de 45 %, à partir de l’année prochaine, a souligné, lundi à Rabat, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour.

En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants sur « la simplification des procédures d’investissement », Mme Mezzour a indiqué que le ministère a œuvré en collaboration avec les centres régionaux d’investissements (CRI) pour la mise en place des procédures relatives à l’investissement, saluant l’importance que revêt l’investissement en tant que moteur de développement socio-économique et pourvoyeur d’emplois.

Elle a, dans ce sens, fait observer que la plateforme « Cri-invest » a été mise à jour, en vue de réduire le nombre des documents requis pour l’investissement, notant que des rencontres d’information et de sensibilisation ont été organisées au profit des fonctionnaires de neuf régions, jusqu’à présent, en vue de leur accompagner dans la mise en oeuvre de procédures administratives simplifiées avant le lancement officiel de la plateforme.