Recrutement en vue dans le Supérieur

Le Maroc souffre d’un déficit en enseignants dans l’enseignement supérieur.

C’est ce qu’a annoncé Jamila Moussali, la ministre de l’enseignement supérieur par intérim, le 21 novembre, soulignant le besoin de recourir à des recrutements sous contrats CDD pour faire face à ce manque. Le Maroc compte, selon la ministre, 826000 étudiants hors formation professionnelle. Un effectif en hausse de 10,7% en un an. Le manque concerne prioritairement les filières de la santé et des ingénieurs.