Quand les régions et les villes s’inspirent du Parlement

Dix des douze régions ont validé leur Règlement intérieur, à  l’heure où nous mettions sous presse. Les deux autres ainsi que les grandes villes ne devraient pas tarder à  en faire de même.

Jusque-là rien de nouveau. Cela a toujours été le cas. Sauf que les textes des règlements proposés pour examen et adoption par les conseils nouvellement élus ont subi  de profondes modifications par rapport au passé. Ils ont même été, pour ainsi dire, calqués sur ceux des deux Chambres du Parlement.

Dans les régions et les grandes communes, les partis doivent constituer leurs groupes avec un chef de groupe (nommé coordinateur). Cela pour éviter les blocages inhérents aux comportements individuels des élus et dont ont souffert plusieurs grandes villes par le passé. Les conseils élus doivent également former des commissions permanentes, comme au Parlement, avec presque le même mode de fonctionnement qu’à l’institution législative.