Quand le foot devient un sujet politique…

A Meknès, la «descente» du club de foot local, le CODM, à la division amateurs est une sérieuse affaire politique.

Le dossier se retrouve, conjoncture électorale oblige, au milieu d’une nouvelle bataille entre le PJD et le PAM. En effet, le Conseil de la ville, présidé par Abdellah Bouanou, chef du groupe parlementaire du PJD à la première Chambre, a décidé de tenir une session extraordinaire pour plancher sur cette relégation et sur la situation du club. Le PAM exige pour sa part des comptes, entre autres, sur la gestion du club qui a dépensé dernièrement des sommes colossales. Rappelons que le Conseil de la ville l’a soutenu à hauteur de 2,5 MDH rien que pour cette année, dont 500000 DH hors convention qui lie les deux parties.