Psychotropes : Grosse saisie d’Ecstasy et de Rivotril à Casablanca

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont mis en échec, sur la base d’informations précises fournies par la Direction Générale de la Surveillance du territoriale (DGST), une tentative de trafic de 8 637 comprimés psychotropes de type Ecstasy et Rivotril.

 

 

Les procédures de recherche menées dans le cadre de cette affaire ont permis d’interpeller quatre individus, dont deux femmes, pour leur implication présumée dans la possession et le trafic de ces cargaisons de substances psychotropes saisies, indique un communiqué de la DGSN.

Deux suspects ont été appréhendés à bord d’un véhicule léger au quartier de Sidi Maarouf à Casablanca, en flagrant délit de possession de 3.282 comprimés psychotropes, dont 282 de type « Ecstasy » et 3.000 de type « Rivotril », ajoute le communiqué, notant que les mis en cause avaient en leur possession quatre téléphones portables et une somme de l’argent soupçonnée de provenir de cette activité criminelle.

Les recherches et investigations ont abouti à l’identification des fournisseurs de cette cargaison de psychotropes et à leur interpellation dans une maison du quartier précité, poursuit la DGSN, relevant que 5.355 comprimés psychotropes de type « Rivotril » supplémentaires ont été retrouvés à l’intérieur de leur voiture.

Les prévenus ont été placés en garde à vue, à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les ramifications potentielles de cette activité criminelle et d’élucider tous les actes criminels attribués aux personnes impliquées dans l’affaire, conclut le communiqué.

(Avec MAP)