Protection sociale: création d’une fondation dédiée aux artistes

L’institution se focalisera sur les problèmes sociaux auxquels les artistes font face, à travers des solutions efficaces entre autres dans les domaines de la santé et de l’habitat.

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a annoncé lundi à Rabat qu’il sera procédé à la création d’une fondation de protection sociale des artistes, affirmant que le projet de loi y afférent a été déposé auprès du Secrétariat général du gouvernement avant sa présentation en Conseil de gouvernement.

En réponse à une question orale sur la situation des artistes présentée par le groupe socialiste à la Chambre des représentants, M. Bensaid a souligné que pour que les interventions en faveur des artistes ne revêtent plus uniquement un caractère individuel, personnel et humain, le département qu’il dirige s’attèle à ce que ces actions soient institutionnalisées dans un cadre bien défini, d’où l’idée de création d’une fondation dédiée à cet effet.

L’institution qui verra le jour se focalisera sur les problèmes sociaux auxquels les artistes font face, à travers des solutions pérennes et efficaces entre autres dans les domaines de la santé et de l’habitat, notant que le mode financement a été réglé.

Dans le cadre du chantier de généralisation de la protection sociale lancé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, un décret a été approuvé par le Conseil de gouvernement, portant généralisation de la couverture santé aux professionnels et artistes titulaires d’une carte d’artiste et à leurs familles, moyennant des cotisations mensuelles à la Caisse nationale de sécurité sociale, a rappelé M. Bensaid.

Le ministère vient également en aide aux artistes par la prise en charge des frais d’hospitalisation d’un grand nombre d’entre eux, en veillant à la confidentialité de ces interventions dans le souci de préserver la dignité et l’image de l’artiste, a-t-il fait savoir, ajoutant par ailleurs que la priorité dans les hommage rendus aux artistes est accordée aux figures de renom et à ceux qui se trouvent dans une situation précaire.