Proparco renforce sa position en Afrique

Proparco, filiale de l’AFD (Agence française de développement), fête cette année ses 40 ans d’existence. Le Directeur général, Gregory Clemente et Yazid Safir, Responsable du bureau régional Afrique du Nord étaient réunis à Casablanca pour cette célébration. Une occasion pour revenir sur les actions entreprises et leur vision pour le futur de l’agence.

Suivant le plan de croissance de l’AFD, Popraco compte doubler ses investissements à l’horizon 2020. En 2017, les investissements se chiffraient à 1,4 milliards de d’euros, contre 1 milliard en 2015, indique M. Clemente. Il table notamment sur une croissance de 200 millions d’euros annuelle pour arriver à 2 milliards en 2020. Priorité historique de la France, l’Afrique bénéficiera de 2,7 milliards d’euros sur la période entre 2015 et 2020, dont un milliard destiné en priorité aux pays africains « fragiles ».

L’autre objectif de Proparco est d’aller chercher d’autres investisseurs pour partenariats dans des projets plus importants. « Actuellement, on peut financer des projets à hauteur de 200 millions d’euros, contre 40 millions il y a quelques années», souligne Gregory Clemente.

Implanté à Casablanca depuis 1992, Popraco a fait du Maroc un partenaire stratégique dans la région d’Afrique du Nord et dans le continent en général. « Entre le Maroc et Proparco, on a une relation de gagnant-gagnant », souligne Yazid Safir. Une relation illustrée par les chiffres et les accords signés par les deux entités.

Sur les dix dernières années, Proparco a consacré 554,5 millions d’euros pour la région d’Afrique du Nord, dont 217 au Maroc. Ce qui représente 40% de ses investissements dans la région. Un montant qui a servi pour la signature de 10 projets (sur 66 dans la région) rien que dans le royaume. Les principaux secteurs d’activités concernés sont dans l’ordre : les banques et marché financier (40%), les fonds d’investissements (20%), la microfinance (10%), les infrastructures (9%) et les secteurs sociaux (9%) tel que la santé et l’éducation.

Et ça continue. Jeudi 28 à Casablanca, pour la célébration de son 40e anniversaire, Proparco a signé des accords avec la Banque centrale populaire (BCP) et Al Amana Microfinance (IMF). L’accord avec la BCP aura comme objectif d’accompagner le développement des filiales de la banque marocaine en Afrique. Tandis qu’un prêt de 3 millions d’euros est accordé à l’organisme de microcrédit.

Fondée en 1977, l’agence Proparco est la filiale de l’AFD (Agence française de développement) qui promeut le développement du secteur privé dans les pays sous-développés et en développement. Elle soutient les initiatives privées, entreprises locales et internationales, tandis que sa société mère, l’AFD, agit dans le domaine public.