Prévenir la torture à tout prix

Le Maroc est en train d’étudier la possibilité d’instaurer un projet de mécanisme national pour la prévention de la torture. Un mécanisme qui permettra de consolider la volonté de mettre en œuvre la convention contre la torture.

C’est ce qu’a affirmé la ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida, le 14 décembre à Marrakech. Des déclarations tenues lors d’un atelier régional sur la prévention de la torture dans la région Afrique du Nord et Moyen-Orient.