Premières publications trimestrielles pour les grandes banques de la place

Le mois de mai a connu une communication financière intense de la part des banques. En effet, tous les grands établissements de la place ont publié, et ce, pour la première fois, leurs comptes trimestriels.

Et pour cause, la circulaire du 10 juin 2016 de Bank Al-Maghrib relative aux «conditions de publication des états de synthèse et des états financiers par les établissements de crédit». Les banques dont le total bilan dépasse 30 milliards de dirhams (les 8 plus grandes banques marocaines) sont obligées, à partir de cette année, de publier des états trimestriels arrêtés au 31 mars et au 30 septembre. Ces états doivent contenir le bilan et le CPC sur un trimestre et doivent justifier les écarts positifs ou négatifs avec la même période de l’année précédente. Concernant les délais, les établissements bancaires visés par ladite circulaire doivent publier les comptes arrêtés au premier trimestre le 31 mai de chaque année et ceux arrêtés au 3e trimestre au plus tard le 30 novembre. Ce renforcement de la communication financière ne peut être que bénéfique, notamment pour le marché financier, en attendant que les autres secteurs suivent…