PPS, un groupe toujours en sursis

Le Conseil constitutionnel vient, en effet, de refuser un recours en annulation de l’élection du député PPS de Youssoufia, introduit par un candidat MP.

Le groupe parlementaire du PPS a encore une fois été sauvé in extremis. Le Conseil constitutionnel vient, en effet, de refuser un recours en annulation de l’élection du député PPS de Youssoufia, introduit par un candidat MP. Le groupe qui ne compte que 18 députés PPS et deux élus apparentés n’est pas pour autant définitivement sauvé, puisque le danger vient cette fois des alliés d’hier, les Istiqlaliens. Ces derniers tentent de réactiver une motion présentée par le PAM et à laquelle ils s’étaient déjà opposés la première fois. Cette motion exige l’application pure et simple, sans détournement, du règlement intérieur de la Chambre (art.24). Règlement qui stipule que pour former un groupe, il faut au moins 20 députés non compris les représentants apparentés.