Pourquoi le virus Ebola fait-il si peur ?

L’OMS a décrété « une urgence de santé publique de portée mondiale »..

Identifié pour la première fois en 1976 en République Démocratique du Congo (appelé Zaïre à l’époque), le virus Ebola avait quasiment disparu des radars depuis deux ans pour réapparaitre en 2014. Désormais, la simple évocation de son nom fait peur. Pourquoi ?

Le premier élément de réponse se trouve sans doute dans le traitement de cette maladie. C’est simple, il n’y en a tout simplement pas. Un peu inquiétant quand on sait que ce virus est mortel dans 25% à 90% des cas. Quant à la création d’un vaccin contre cette maladie, ce n’est sans doute pas pour tout de suite.

La fièvre hémorragique d’Ebola est l’une des maladies virales les plus virulentes connues chez l’homme. Son origine reste incertaine. Les scientifiques pensent que ce sont certaines espèces de chauves-souris vivant dans les forêts tropicales d’Afrique qui constituent les principales réserves de ce mystérieux virus.

Il faut dire que ce virus tueur à de quoi inquiéter : près de 1 000 morts depuis le début de l’année 2014 sur plus de 1 700 cas présumés, selon les chiffres communiqués par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui vient d’ailleurs de décréter, ce vendredi 8 Aout 2014, la mobilisation contre l’épidémie  en instituant « une urgence de santé publique de portée mondiale ».

Le comité d’urgence, qui s’est réuni mercredi 6 et jeudi 7 Aout 2014 à Genève, a été « unanime pour considérer que les conditions d’une urgence de santé publique de portée mondiale sont réunies ».

Absence de traitement, forte mortalité et aujourd’hui « urgence de santé publique de portée mondiale » selon l’OMS…Tous les ingrédients semblent présents pour rendre le virus d’Ebola terrifiant !