Pour le Roi Felipe VI d’Espagne, les relations avec le Maroc avancent sur des bases «plus fortes et plus solides»

Les relations entre l’Espagne et le Maroc avancent sur des bases «plus fortes et plus solides», a affirmé le Roi Felipe VI d’Espagne, en clôture, mardi soir, de la 7e Conférence des ambassadeurs espagnols accrédités à l’étranger.

«Avec le Maroc, nous avons entamé une nouvelle étape qui nous permet d’avancer sur des bases plus fortes et plus solides», grâce à la feuille de route adoptée en avril dernier, à l’occasion de la visite du président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, au Maroc, à l’invitation de S.M. le Roi Mohammed VI, a souligné le Roi Felipe VI.

Le Souverain espagnol a assuré que les relations de son pays avec les pays de la Méditerranée et du monde arabe sont «aussi distinguées que prioritaires en termes de géographie, d’histoire et de culture», relevant que Madrid partage avec ces pays des «liens très profonds, ainsi que des besoins et des opportunités».

«Cette région est la base de notre sécurité et de notre prospérité. C’est pourquoi il est très important de renforcer l’intérêt porté au voisinage Sud», a conclu le Roi Felipe VI.

Sur la base de la nouvelle feuille de route liant le Maroc et l’Espagne, les deux pays se sont engagés, entre autres, à traiter les sujets d’intérêt commun dans un «esprit de confiance et dans la concertation», tout en réactivant les groupes de travail créés entre les deux pays pour relancer la coopération bilatérale multisectorielle.