Polisario : Abdelaziz, « dégage » !

Les nouvelles qui viennent du camp de Rabouni, à  Tindouf, ne sont pas du tout flatteuses pour l’éternel chef du Polisario.

Les nouvelles qui viennent du camp de Rabouni, à Tindouf, ne sont pas du tout flatteuses pour l’éternel chef du Polisario. De sources concordantes, un groupe de contestataires -on parle de près d’un demi-millier de personnes, principalement des jeunes- a fait irruption dans un meeting commémoratif qu’organisait, en début de la semaine, la direction du Polisario. Les contestataires, qui scandaient le mot «Dégage», ont contraint les organisateurs dont le propre chef du Polisario à quitter la manifestation en catastrophe. La réaction du Front ne s’est pas faite attendre. Des informations relayées par les médias font état de nombreuses arrestations parmi les jeunes manifestants et de coupes dans les aides alimentaires accordées à leurs familles.