Pôle d’Anfa : Tracasseries administratives pour la CDG

Ce n’est pas parce qu’on s’appelle la CDG que l’on a forcément droit au tapis rouge dans les administrations. Loin de là .

Ce n’est pas parce qu’on s’appelle la CDG que l’on a forcément droit au tapis rouge dans les administrations. Loin de là. Et pour preuve, le projet de pôle urbain d’Anfa est confronté à des complications administratives notamment au niveau des autorisations de construire ainsi que sur le volet foncier. Bien que les premiers immeubles soient déjà sortis de terre, l’agence en charge du projet, une filiale de la CDG, peine à faire avancer le reste. Selon des sources bien informées, la société attend depuis plusieurs semaines la réponse des services communaux concernés. Mais ce n’est pas tout. L’assiette foncière globale n’est pas encore totalement apurée à cause de parcelles encore occupées par d’autres administrations.