Plus de 16 000 patients pris en charge en quatre mois par l’hôpital Cheikh Khalifa de Casablanca

Près de quatre mois après le démarrage de ses activités, l’Hôpital Cheikh Khalifa de Casablanca a pris en charge plus de 16.000 patients, soit un taux de fréquentation qui dépasse les prévisions.

Selon des statistiques fournies par l’établissement, l’Hôpital a accueilli 16.209 patients, effectué quelques 7.600 consultations avec 714 hospitalisations.

Le bloc opératoire de l’hôpital a enregistré 441 interventions et 124 patients ont été admis en réanimation. 

Les actes de petite chirurgie ont concerné? 1.005 patients, tandis que 394 autres ont subi des actes d’endoscopie. Les urgences de l’hôpital ont traité? 2.460 patients.

Concernant la chirurgie de pointe, l’hôpital Cheikh Khalifa œuvre pour honorer son engagement de contribuer à placer le Maroc a? l’avant-garde des pays d’Afrique. En tout, 24 opérations dites lourdes ont été? entreprises dans différentes spécialités, selon les mêmes données. 

L’on dénombre dans ce volet 10 opérations d’implants cochléaire pour personnes souffrant de surdité? profonde pour le recouvrement de l’audition, en plus de deux opérations dites de neuro-navigation ont également été? pratiquées dont une, le 25 mai 2015, sur un enfant de moins de 6 ans. De même, 12 opérations a? cœur ouvert ont été? pratiquées, dont une opération délicate dite d’Ebstein.

Outre ses activités médicales, l’Hôpital Cheikh Khalifa a développé? des liens avec ses partenaires afin d’offrir une prise en charge complète incluant les consultations, les hospitalisations, les opérations chirurgicales et les soins ambulatoires.

Dans ce sens, des conventions ont été? signées avec la CMIM, la FMSAR, AXA Assistance, la Banque Populaire, les FAR, European Bank et Ciments du Maroc, CIGNA International, Inter Secours Assistance, MUTAS Belgique, Amicale Marocaines des Implants Cochléaires et AKWA Group.

Conçu pour être le plus grand hôpital prive? du Royaume, l’Hôpital Cheikh Khalifa confirme ainsi ses ambitions a? travers ce bilan d’activité? initial qui témoigne du dynamisme de ses équipes médicales.